Anne-Marie Cattelain-Le Dû (Hôtel et Lodge)

Attention chameaux! Les panneaux routiers sont clairs. Ces dieux sont ici chez eux, prioritaires. D’autant, qu’assure le chauffeur, très souvent un camélidé, aspirant à vivre en ermite pour se ressourcer, quitte son enclos, errant libre comme le vent.

Dans le Wahiba Sands, desert de poche de 180 km sur 80, descendant jusqu’à la mer, 3000 familles bédouines semi-nomades, bichonnent à l’extrême des bêtes de course. Eau minérale comme unique boisson, oeuf, miel et dattes mixés au petit déjeuner pour booster physique et moral, massages crémeux, bio… Pas étonnant que ces dromadaires – en fait, ils n’ont qu’une bosse, narguent hautains ceux qui s’aventurent sur leur territoire.

Passant outre leurs regards biaisés, le 4×4 suit une piste improbable pour prendre de vitesse les nuages accourus de l’océan Indien, accompagner les rayons solaires dans leur inexorable chute puis dîner dans le silence assourdissant du désert, rompu parfois par le crépitement du feu de camp.

Une vraie logistique afin d’installer, à la demande, des tentes luxueuses faisant office de salon, salle à manger, chambres joliment meublées à la literie impeccable et à la salle d’eau bien équipée. La romance ne souffre pas l’à peu près. Les quatre abris de toile nichés ce soir-là entre deux vagues dunaires ont été montés quatre heures auparavant, pour une nuit seulement.

Le personnel et toute la logistique restent invisibles, planqués dans le creux d’une dune plus profonde. A l’heure de l’apéritif puis du repas, Mahali projette discrètement son ombre dans la lumière vacillante des lampes, pour ne pas rompre l’illusion d’un tête-à-tête sous les étoiles qui, dans un ciel que la brise a débarrassé de ses derniers nuages, rivalisent d’éclat.

Hud Hud Travels s’est spécialisé avec un grand professionnalisme dans l’implantation de camps éphémères dans le désert, le grand canyon voire sur les rives de l’océan. Là où aucune construction ne dénature les paysages. Que ce soit pour deux ou cent personnes, la logistique suit, sans faille. Tout est possible, tous les souhaits réalisables. Et, le camp démonté, il ne reste rien capable de polluer les lieux. Une expérience grandeur nature.